Introduction à la diversification

Vous êtes jeunes parents et vous vous posez des questions du type :
– Quand commencer la diversification ?
– Quand introduire tel ou tel aliment ?
Je vais tenter d’y répondre.

Petit préambule
Pour commencer, et pour dissiper tout malentendu, je précise que je ne suis pas médecin, ni marabout mais juste la maman d’un petit bout qui s’est posée aussi toutes ces questions. Alors, tout le monde ne sera pas forcément toujours d’accord avec moi, mais je vais essayer de vous expliquer pourquoi Maxime mange ceci ou cela et à tel âge.

En lisant tout ce qui se dit sur ces sujets, vous vous rendrez rapidement compte qu’en effet, en la matière, personne n’est tout à fait d’accord et qu’il y a énormément des contradictions, de quoi nous faire perdre la tête en tant que jeunes parents… A la maison, nous avons choisi de suivre, dans l’ensemble, les recommandations du carnet de santé, qui découlent du point de vue officiel de la santé publique en France et qui, oh miracle, sont également en accord avec les conseils de notre médecin (on peut également retrouver ces recommandations sur le site « mangerbouger.fr » qui diffuse le programme national nutrition santé).

Il existe différentes méthodes d’introduction à l’alimentation.
Concernant l’âge :
Il est préférable de commencer la diversification avec l’accord de son pédiatre. Certains diront dès 4 mois, d’autres à partir de 6 mois en fonction de si l’enfant est allaité ou non, s’il présente un rgo ou encore si l’enfant manifeste un intérêt pour la nourriture. Dans le carnet de santé, il est précisé qu’il est possible de commencer la diversification à partir du début du 5ème mois.
Avec l’accord de notre médecin, Maxime a commencé la diversification à la fin de son 4ème mois. Dans son cas, notre médecin nous avait donné le feu vert pour commencer plus tôt encore, dès le début du 4ème mois car Maxime étant un bébé avec un rgo, mais, après lecture de divers articles, nous avons préféré attendre un peu.

Concernant la méthode :
Le plus souvent, il est recommandé de commencer la diversification par des légumes, donnés à la cuillère ou directement dans le biberon, l’idée étant de faire gôuter pendant 2 à 3 jours le midi un seul et même légume avant d’en introduire un nouveau afin de détecter rapidement l’origine d’une éventuelle allergie.
Au début de la diversification, les légumes doivent être cuits à la vapeur ou à l’eau sans ajouter de sel et de matière grasse dans la préparation. Sur le choix des premiers légumes, chacun est libre. Classiquement et selon la saison, il peut s’agir de carottes ou de courges comme le butternut qui présentent l’avantage certain d’avoir une belle couleur qui donnera au petit l’envie d’y goûter !
Par ailleurs, il est important de noter que le lait est l’aliment principal chez le bébé, il doit donc continuer à boire au moins 500ml de lait par jour.
NB : Plusieurs articles conseillent de ne pas utiliser l’eau de cuisson des carottes (et légumes « racines ») qui contiennent beaucoup de nitrate que le bébé a du mal à assimiler. On peut donc’ jouter de l’eau en bouteille ou un peu de lait du biberon pour délayer la préparation.

Dans notre cas, notre petit bout a commencé par 15 jours de purée en plus de son biberon : nous avons choisi de commencer par donner 2 à 3 cuillères de purée de carotte le midi les deux premiers jours en plus du biberon, puis, Maxime montrant un intérêt pour la nourriture, nous avons augmenté les doses petit à petit.
Passés 15 jours, nous avons introduit les fruits cuits. (En Belgique, les enfants mangent des panades de fruits frais, les fruits ne sont donc pas cuits).

Une fois que plusieurs légumes ont été introduits, il est possible de les associer entre eux, pareil pour les fruits. On peut noter que certaines études ont mis en évidence le fait que « le nombre d’aliments introduits  pendant la première année de vie est inversement corrélé au développement des maladies allergiques« , alors n’hésitez pas à varier le plus possible !
http://www.sfpediatrie.com/sites/default/files/recommandations/cnsfp-editorial-diversification-alimentaire-archpediatr-2015-2.pdf

Du début de la diversification à 6 mois:
– Nous pouvons donner TOUS les fruits et les légumes du moment qu’ils soient bien mûrs et qu’il n’y ait pas d’antécédent d’allergie dans la famille (dans ce cas, mieux vaut voir avec le pédiatre).
– Il est possible de mettre de la pomme de terre dans les préparations des purées (ici nous avons commencé à 6 mois, mais certains commencent dès le début selon les conseils de leur pédiatre). Vous pouvez mettre 1/3 de pomme de terre pour 2/3 de légumes.
– En ce qui concerne lintroduction des céréales avec gluten, notre médecin nous a conseillé de commencer dès 4 mois. Selon les études récentes il serait mieux de commencer le gluten avant 6 mois… Ici le carnet de santé est en désaccord, il préconise l’introduction du gluten à partir de 6 mois… (Mais cette recommandation a été démentie par la société française de pédiatrie).

A partir de 6/7 mois :

  • Les protéines
    L’introduction de la viande, du poisson et des oeufs peut se faire à partir de 6 ou 7 mois.
    Jusqu’au 9mois de bébé, 10 grammes de protéines par jour lui suffisent soit l’équivalent d’une petite cuillère à café.
    Concernant l‘oeuf, 1/4 suffit.
  • Les féculents
    Il est possible d’ajouter de la pomme de terre dans les préparations (1/3 de pomme de terre pour 2/3 de légumes).
  • Les matières grasses
    Il est possible d’ajouter 1 cuillère à café, d’huile ou une noisette de beurre dans les préparations de bébé. Elles sont importantes pour le bon développement de nos petits bouts.
  • Les produits laitiers
    Ils peuvent être introduits à partir de 6 mois. Cependant si votre bébé continue de boire correctement son biberon de lait vous pouvez attendre ses 7 mois sans problème. Maxime a commencé à prendre un petit yaourt à la fin de son 5ème mois car il ne buvait plus assez de lait. Nous lui proposons toujours son biberon et s’il l’accepte, alors nous ne lui donnons pas de yaourt.

Je partage avec vous le tableau récapitulatif que nous avons décidé de suivre dans l’ensemble à la maison :

Si vous souhaitez retrouver ce tableau avec plus d’informations, voici le lien:
http://www.mangerbouger.fr/Votre-recherche?q=diversification

Conservation des petits pots maison bébé:
Je vous propose le tableau récapitulatif qui indique comment conserver les petits pots de nos petits bouts.
Si vous souhaitez retrouver ce tableau, voici le lien:
http://www.petitpotbebe.net/archives/2013/11/05/28364954.html

J’espère que cet article pourra vous aider.
Bonne diversification à vos petits bouts.
Audrey